L’école peut-elle aider à contrer les idées complotistes chez les jeunes? Réflexion sur le rôle de l’école et les moyens mis en œuvre pour y arriver.

  • Mercredi 27 janvier 2021 de 12 h à 13 h
  • En ligne

Conférencière/Conférencier

Photo de Sivane Hirsch

Hirsch, Sivane

Professeure titulaire au département des sciences de l’éducation à l’UQTR, Sivane Hirsch s’intéresse à la prise en compte de la diversité ethnoculturelle et religieuse à l’école et dans les pratiques du personnel enseignant. Elle documente entre autres le traitement des thèmes sensibles à l’école et l’éducation à domicile chez les hassidim de Montréal.

Photo de Audrey Groleau

Groleau, Audrey

Audrey Groleau est professeure de didactique des sciences et de la technologie à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Ses recherches portent sur les rapports à l’expertise scientifiques de futur.e.s scientifiques, ingénieur.e.s et enseignant.e.s dans le contexte de questions technoscientifiques d’actualité.

Description

Depuis le début de la pandémie du Covid-19, on évoque souvent le rôle que l’école doit jouer afin d’assurer une cohésion sociale dans un contexte d’urgence sanitaire. Les études démontrant la popularité relative des idées complotistes parmi les jeunes ont amené plusieurs à proposer des ajustements au programme de formation de l’école québécoise pour qu’il réponde mieux à cet objectif. Or, il nous semble que le défi est tout autre. En effet, alors que le PFEQ fait déjà place à ces enjeux, l’organisation scolaire (heures de cours, examens ministériels de fin d’études, etc.) d’une part, et la formation initiale et continue insuffisante à cet égard d’autre part, permettent moins aux enseignants de développer ces questions en classe. Il convient donc de se demander comment, en accord avec le rôle social que doit jouer l’école dans ce contexte, on peut relever le défi et contrer les idées complotistes chez les jeunes.


Autres activités dans la série Les webinaires du CRIFPE

Mercredi 1 février 2023 de 12 h à 13 h

Conférence / webinaire
La statistique lexicale en éducation : quelques applications méthodologiques

Mercredi 5 octobre de 12 h à 13 h

Conférence / webinaire
L’enseignement distancié : les ajustements des enseignant.e.s du primaire

Mercredi 21 septembre de 12 h à 13 h

Conférence / webinaire
Le système de formation initiale des instituteurs au Sénégal dans un entre-deux : « prolétarisation » et professionnalisation
  • Mouhamadou Lamine Ba, Université Gaston Berger de Saint-Louis

Mercredi 7 septembre de 12 h à 13 h

Conférence / webinaire
L’attractivité du métier en contexte de crise. Le point de vue des enseignants du primaire français